Pogo’s Not Dead

Pogo’s Not Dead / « Tracks » (Arte) from casavolante on Vimeo.

Pendant des années le mot “pogo” n’évoquait plus que la danse des punks. Mais depuis le début des années 2000, le pogo, jouet classique des Noëls américains des 50′s constitué d’un bâton, d’un guidon et d’un ressort pour sauter sur place, est revenu en version sports extrême. Mêlant figures de skate, de BMX et de parkour, les néo-adeptes du pogo stick sautent à New York, Rio ou Los Angeles. À leur tête, le pionnier et très sportif Fred Grzybowski, 24 ans, multi-recordman originaire de l’Ohio, et inventeur de nombreuses figures. Jusqu’au-boutiste, Fred a déménagé dans un mini-ranch au nord de L.A. où il s’est construit un terrain d’entrainement privé, au contraire d’un autre champion, le glandeur professionnel barbu Bryan Pognant, sorte de Big Lebowski du bâton-sauteur.
Le stade de la bricole, cela fait longtemps que Brian Spencer, 43 ans, l’a dépassé. En 2000, il sort son père, ex-pompier, d’une retraite méritée pour le faire travailler sur ce qui allait devenir la référence du xtreme pogo : le Vurtego, utilisé par tous les pros aujourd’hui. Avec ce côté Do It Yourself toujours présent, le néo-pogo, sport de gamins solitaires par excellence, reste avant tout une affaire de geeks-sauteurs !

Diffusion: 30 juin 2013 sur Tracks (Arte)

Vidéo: Katie Callan et Sébastien Carayol 2013